Après Séance : Thor – Love & Thunder

Thor : Love & Thunder est un film de super-héros américain coécrit et réalisé par Taika Waititi.

Thor se lance dans un voyage différent de tout ce qu’il a connu jusqu’à présent : une quête de paix intérieure. Cependant, sa retraite est interrompue par Gorr le boucher des dieux, un tueur galactique qui cherche l’extinction des dieux. Pour combattre la menace, Thor fait appel à l’aide du roi Valkyrie, de Korg et de Jane Foster. Ensemble, ils se lancent dans une aventure cosmique déchirante pour découvrir le mystère de la vengeance du Boucher des Dieux.


Overdose !

Si Taika Waititi commence à se planter comme cela, on est en droit d’émettre des doutes ses projets sur Star Wars. Tout ce qui était génial dans Thor : Ragnarok, vous ne le retrouverez pas dans ce nouveau produit Marvel. Bien au contraire, Thor : Love & Thunder est peut-être l’un des plus mauvais films de la franchise.

Tout d’abord, le scénario sort tout droit du micro-ondes. On retrouve les mêmes lignes que dans Thor 2, c’est vous dire la tristesse de la chose. Que ce soit sur le traitement des personnages ou bien des thématiques, on patauge dans la même guimauve périmée. La dramaturgie et le comique manquent clairement de contrastes. On assiste à un déséquilibre, qui est de plus en plus fréquent chez Marvel. La production surcharge le fan-service et l’humour décalé, ce qui nous entraine dans une mauvaise parodie. Les héros perdent leur crédibilité dans des péripéties faiblardes, et malheureusement l’antagoniste reste anecdotique.

En dehors de quelques plans sublimes, la mise en scène ne respire pas la même fluidité que Thor : Ragnarok. Bizarrement, on se rapproche du même sac de nœuds, qu’est « Suicide Squad » de David Ayer. Le montage et les transitions précipitent le film dans le vide cinématographique. La musique est utilisée pour faire du clip, rien de plus. On se pose toujours la question, est-ce la faute du cinéaste ou de la production ? Une responsabilité partagée, qui remet en cause le travail de Taika Waititi et de Kevin Feige.

Le casting fait de son mieux pour sauver les meubles, mais cela reste décevant. Lorsque l’on a Christian Bale, Natalie Portman et Chris Hemsworth, le public s’attend à être embarqué et scotché. Malheureusement, ça baigne au milieu de blagues et d’allusions lourdes. Une sous-exploitation totale !

Et pour finir, la musique n’apporte rien. Son utilisation montre à quel point le montage est foireux, et que le film se veut expéditif. Le best of des Guns N’ Roses est en roue libre.

Depuis Endgame, le MCU coule à pique ! En dehors de la série Loki, aucun produit n’a atteint le rang d’oeuvre originale et passionnante. Heureusement que le DCEU est enterré, mais la Warner peut reprendre du terrain si elle continue à élaborer des films comme Joker et The Batman. Il faudra du temps pour reprendre une bonne cadence artistique, et redevenir compétitif.

En résumé, Thor : Love & Thunder est un échec sur tout ce qu’il entreprend. Taika Waititi n’est plus aussi inspiré, et cela se ressent même dans le casting.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s